...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « le monde est un théâtre, mais la pièce est mal distribuée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natasa Evgenia Katsaros

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 23/08/2009
Pseudonyme : CÔME !

MessageSujet: « le monde est un théâtre, mais la pièce est mal distribuée. »   Dim 23 Aoû - 18:56

natasa evgenia KATSAROS
*

    ♦️ âge : seize ans
    ♦️ année d'étude ou profession : sixième année
    ♦️ date de naissance : trente et un février
    ♦️ lieu de naissance : sur l'île de Patmos, en Grèce.
    ♦️ origines & pureté : origine grèque, sang-mêlé.
    ♦️ orientation sexuelle : disons que Natasa n'est pas bien sûre.. Pour le moment ce serait plutôt hétérosexuelle, mais tout vient petit à petit (a) *sort*
    ♦️ situation amoureuse : très très compliquée.
    ♦️ orientation magique : (bien, mal ou neutre...) Natasa est plutôt neutre, même si elle parait être du mauvais côté.
    ♦️ don spécifique : être elle lui suffit amplement, je vous l'assure !




Musique à écouter ; http://www.deezer.com/listen-607816
Crédits ; citation d'Oscar Wilde.


Dernière édition par Natasa Evgenia Katsaros le Dim 23 Aoû - 23:28, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasa Evgenia Katsaros

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 23/08/2009
Pseudonyme : CÔME !

MessageSujet: Re: « le monde est un théâtre, mais la pièce est mal distribuée.   Dim 23 Aoû - 18:56

        Sur ce sentiment inconnu dont l'ennui, la douceur m'obsèdent, j'hésite à apposer le nom, le beau nom grave de tristesse. C'est un sentiment si complet, si égoïste que j'en ai presque honte alors que la tristesse m'a toujours paru honorable. Je ne la connaissais pas, elle, mais l'ennui, le regret, plus rarement le remords. Aujourd'hui, quelque chose se replie sur moi comme une soie, énervante et douce, et me sépare des autres.

              françoise sagan ; bonjour tristesse



Spoiler:
 


    Natasa s’avançait, un joint à la main, un bouteille d’alcool à l’autre, vêtue d’un simple short en jean, d’un maillot et un débardeur trop grand pour elle. Elle s’avançait sur le sable de Patmos telle une déesse grecque étant venu pour vaincre, pour gagner. Non, elle ne fumait pas pour se la jouer, mais pour cacher ses défaillances, ses tristesses, ses craintes, ses pleurs. Marchant maladroitement, elle s’avançait et termina son pet pour l’enterrer dans le sable négligemment, bu une gorgée d’alcool et ôta son maillot. Un cri d’homme se fit entendre de l’autre côté, et Natasa l’ignora avec joie et fierté.

      DIMITRIS - Natasa ! Où es-tu ? Natasa, laisse moi t’expliquer !


    N’écoutant aucune de ses paroles, elle plongea dans l’eau, l’eau qui était chaude au point d’être à 26 degrés en pleine nuit. Seulement, alcool et drogue ne font pas bon ménage, et nager là où on a pas pied n’est pas une bonne idée, seulement l’inconscience de Natasa la perdra. Le jeune homme quant à lui venait de trouver la jeune femme totalement ivre. Voyant le cul de joint, un rictus apparut sur son visage d’ange.

      DIMITRIS - Tu aurais pu m’en laisser.


    Puis, il aperçut les habits de Natasa sur le sable, retirés à la va-vite, mais il ne voyait pas sa chère Grecque. Un peu paniqué -quoique un peu assommé à l’alcool tel qu’il l’était, il n’avait pas entière conscience de ce qui se produisait. Il rigolait, chose assez rare, Natasa accompagna son rire, dans rire léger, mouillé. Dimitris se retourna, et paniqua instinctivement. Il voyait son premier amour, son amie, sa voisine, une inconnue, se noyer soûle dans la mer turquoise. N’hésitant pas, le jeune homme prit d’un courage qu’on possède seulement dans des périodes où l’on est drogué, se déshabilla et nagea jusqu’à la jeune femme. Sans réfléchir, la jeune brunette se laissa porter par les muscles du jeune homme, qui prit un plaisir à ramener à la plage, malheureusement, n’arrivant pas à déambuler correctement ils tombèrent sur le sable humide. Leurs deux corps étaient à proximité, leurs têtes, leurs bustes, leurs bouches. L’effet de l’eau sur Natasa la rendit un peu moins ivre et shootée ce qui lui permettait d’être un peu plus sérieuse, et repoussa le bel Apollon.

      DIMITRIS - Laisse moi t’expliquer pour Agape, ce n’est pas ce que tu crois...
      NATASA - L’égoïste n’est pas celui qui vit comme il lui plaît, c’est celui qui demande aux autres de vivre comme il lui plaît ; l’altruiste est celui qui laisse les autres vivre leur vie, sans intervenir. Tu connais Oscar Wilde, non Dimitris ?


    Natasa s’avança, embrassa Dimitris sur les lèvres, se leva et récupéra ses affaires sans que l’homme ne puisse réagir. Sur le chemin qu’elle parcourait avec difficulté, une larme coulait sur son beau visage. Mais elle ne pouvait rien y faire, elle connaissait Dimitris. Pour seule réaction extérieur, elle se ralluma un joint, et le fuma, les cheveux au vent.




        On devrait toujours être légèrement improbable..

              oscar wilde ; aphorisme



    C’était la rentrée. L’heure d’y retourner. Où ça ? A Poudlard, pardi ! Ce lieu où malgré la magie qui régnait, la joie et le bonheur, Natasa ne se sentait ni apaisée, ni libre. Elle était comme enfermée dans ce grand lieu où elle avait apprit à voler. Pour elle, rien ne valait la liberté de sortir quand elle voulait, dire ce qu’elle voulait quand elle voulait, faire ce qu’elle voulait quand elle voulait, fumer quand elle voulait. Selon certaines personnes, c’est de l’égoïsme de se comporter ainsi, et ça en est sûrement, mais que voulez-vous, elle est comme ça, notre petite Natasa, et personne ne peut la contraindre, elle n’apprécie personne à Poudlard, mis à part quelques personnes, qu’elle arrive à affectionner. Seulement, pour elle, il n’y a que les garçons qui l’amusent et l’aide à se sentir « libre ». Natasa n’était pas spécialement brillante en cours, elle se débrouillait, il n’y avait qu’un sport où personne n’arrivait à la battre : le Vol. L’équipe de sa maison a essayé de la recruter, mais impossible. Elle aurait bien donner une bonne claque à chaque membre de cette équipe. Pour Katsaros, tout le monde se ressemble. Tout le monde est inutile, et la seule personne qu’elle apprécie avec du bonheur la fait souffrir : Dimitris. Le beau Don Juan grec. Après la cérémonie de ‘re’-bienvenue à Poudlard après les grandes vacances, la drôle de fille n’a rien trouvé de mieux que de prendre son balais pour partir sur le toit de l’école, pour se vider la fin de sa vodka. La Grèce lui manquait, ces beaux paysages, cette chaleur, cette eau turquoise. Elle ne voulait pas y retourner, dans cette école d’immature. Elle voulait être libre, mais elle savait que pour y arriver, il fallait qu’elle termine cette école. Mais la question, était est-ce qu’elle allait réussir à s’amuser durant cette sixième année ? Elle se rappelait la petite fille qu’elle était à onze ans lorsqu’elle était entrée ici pour la première fois. Elle était heureuse, mais perdue dans cet immense château. Aujourd’hui, elle n’est plus perdue, mais elle est triste. Gagne-t-elle aux changes ?


Dernière édition par Natasa Evgenia Katsaros le Dim 23 Aoû - 23:28, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasa Evgenia Katsaros

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 23/08/2009
Pseudonyme : CÔME !

MessageSujet: Re: « le monde est un théâtre, mais la pièce est mal distribuée.   Dim 23 Aoû - 18:56

      La rentrée. Ce n’était que mauvais présage, quitter ce beau pays, encore une fois. Quitter cette drôle de famille qui ne connaissait rien de la jolie Natasa, tandis qu’elle devinait chaque pensée des membres de la maison. Elle devenait une étrangère, une voisine. Et la jeune grecque en était bien soulagée, elle qui ne supporte pas que quelqu’un la connaisse, l’appréhende. Être prévisible la terrifiait, elle fuyait la routine comme elle pouvait tout en l’admirant, la liberté la faisait rêver. La peur de ressembler à sa soeur Agape la terrifiait de plus belle : la belle jeune femme qui était âgée de vingt et un ans venait de se marier avec le plus bel homme de l’île, et était une des plus brillantes élèves de son année à Poudlard.

      Un brouhaha incessant hantait les grands couloirs de l’école, un de ces bourdonnements qui donne la migraine. Tous ces sixièmes années qui faisaient leurs âges insupportaient Natasa, qui les trouvaient tous idiots, immatures, et évidemment totalement indignes d'intérêt. Si elle en avait le pouvoir, elle les aurait bien envoyé quelques heures dans une cage transformés en hamster, avec de vrais hamsters. Mais elle ne pouvait, elle ne contrôlait pas encore très bien cet enchantement, et elle ne voulait pas se faire renvoyer, car elle avait déjà enduré le plus dur.

      Ca commençait, enfin, les effets des spacecakes faisaient effet, au grand bonheur de Natasa, qui grâce à eux oubliait un peu sa tristesse qu’elle n’arrivait pas à combler. Seulement un joli jeune homme de Poufsouffle aux traits idiots et au regard vide vint vers la jeune demoiselle à la mauvaise heure, au mauvais moment. Il allait tout gâcher, son moment intense de bonheur, où elle avait l’impression de léviter, où elle ne pensait plus à rien allait être bousiller par un arriéré.

        JOHN - Bonjour Natasa, dis-moi, je voulais savoir..
        NATASA - Qu’est-ce qu’y’a ? Je n’ai plus rien, et puis je ne t’en aurais pas donné. Laisse-moi.
        JOHN - Non, mais de quoi tu parles ?


      Natasa n’écoutait que d’une oreille, elle était bien trop préoccupée à changer d’état dans les secondes qui suivaient, elle rigolait, elle pleurait, elle avait des envies de meurtres. Mais en plus d’être idiot, il ne devinait rien. Que voulait-il donc ? Il venait de ruiner cet instant, et elle ne le remerciera pas pour ça.

        JOHN - Tu sais, c’est bientôt le bal d’halloween, enfin dans trois mois mais je voulais savoir si tu...
        NATASA - Oublie, je n’irais pas à ce foutu bal.


      Quel rigolo celui-là ! Le bal d’Halloween était pour les sots, ceux qui rêvait au prince charmant, ceux des contes, avec un beau cheval blanc. Halloween n’était bon que lorsqu’on volait dans le ciel étoilé, et qu’on admirait toute la beauté de la forêt, du lac, et les lumières du château. Et encore moins avec une pauvre tache qu’est ce John, et en plus un perturbateur. Ca promettait pour cette nouvelle année, c’était sûre. Natasa allait essayer de s’amuser, se distraire et de cacher sa tristesse à travers la folie, et s’amuser à ridiculiser, et se moquer des petits stupides du genre de John.


Dernière édition par Natasa Evgenia Katsaros le Mer 26 Aoû - 13:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasa Evgenia Katsaros

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 23/08/2009
Pseudonyme : CÔME !

MessageSujet: Re: « le monde est un théâtre, mais la pièce est mal distribuée.   Lun 24 Aoû - 23:37

Côme
*

    ♦️ âge : j'aime pas le dire, je suis pudique (a). de toute manière Valou le sait *supermaaan*
    ♦️ temps de connexion : Rah ça dépend de mon humeur (a). Valou tu le sais, tous les jours pour toi
    ♦️ comment as-tu connu le forum et comme le trouves-tu ? Bon, j'avoue Valou m'avait envoyé par mp le lien. Mais j'avais prit de bonnes résolutions hein, être un peu moins sur l'ordinateur. J'avais quasiment tout largué. Mais voilà. Avoir Lemon.Tree dans ses contacts msn, n'aide pas du tout à garder ses résolutions. A la fin j'ai craqué. (je regrette pas, vous inquiétez pas <3)
    ♦️ votre personnage est-il un personnage vacant ? rah non !
    ♦️ personnalité sur l'avatar : ma Taylor Warren d'amourr, je vous préviens, si y'a de la concurrence, je tue


Dernière édition par Natasa Evgenia Katsaros le Mer 26 Aoû - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ1

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 20/08/2009
Pseudonyme : Valou

Feuille de personnage
Relations:
Patronus: Cheval gigantesque, image du cheval de Troie qui causa la perte de la ville éponyme et dont Cassandre avait eu la prémonition.
Année ou profession: Sixième année

MessageSujet: Re: « le monde est un théâtre, mais la pièce est mal distribuée.   Mar 25 Aoû - 14:40



    Validation.

    Je t'ai déjà tout expliqué sur MSN, donc voilà ^^ Et ne te méprend pas, j'aime beaucoup Natasa, qui me fait penser d'ailleurs à un ancien personnage à moi.

    Bon jeu !


_________________
[list][list]
[/list:u][list]© Emy. - Mechanical Heart (gif)

Here comes the rain again,
Falling on my head like a memory

eurythmics
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « le monde est un théâtre, mais la pièce est mal distribuée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
« le monde est un théâtre, mais la pièce est mal distribuée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plus grand Porte-Conteneurs du Monde
» 05-08/08 - CHAMPIONNAT DU MONDE DE TROTTINETTE 2010
» CHAMPIONNAT DU MONDE NABBA 2010
» Sunn en vente partout dans le monde
» LES PLUS BEAUX GARAGES DU MONDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haute-Plainte :: 
sixth : le rangement
 :: ♦ La corbeille.
-
Sauter vers: