...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ainoha ; « Le silence pour seule défense » | Uc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ainoha E. Brennan

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 23/08/2009
Pseudonyme : L.

Feuille de personnage
Relations:
Patronus:
Année ou profession: Sixième année

MessageSujet: ainoha ; « Le silence pour seule défense » | Uc.   Dim 23 Aoû - 17:17

ainoha eden brennan
« You don't even know »



    ♦️ âge : Seize ans, malgré qu'elle paraisse plus âgée qu'elle ne l'est en réalité. Ce champ me permet de préciser une chose étonnante : Ainoha ne fête jamais son anniversaire car elle déteste plus que tout grandir. Pour elle, rien ne vaut l'insouciance de l'enfance et on pourrait vraiment la qualifier de Peter Pan au féminin.
    ♦️ année d'étude ou profession : Ainoha est en sixième année. Est-ce utile de préciser que le temps est passé beaucoup trop vite pour elle ? Quand elle sait que dans deux ans elle aura terminé ses études, la jeune fille regrette de ne pas en avoir plus profité.
    ♦️ date de naissance : La jeune femme est née un vingt-cinq décembre. Un cadeau de Noël ? Ce ne fut pas vraiment l'avis de ses parents.
    ♦️ lieu de naissance : Ainoha nous vient d'Irlande, de Limerick plus précisément. Il faut savoir qu'elle est très attachée à son pays d'origine et que malgré son déménagement à Londres il y a quelques années de cela, Ai fait tout pour revenir dans sa ville natale le plus souvent possible. Au risque de tomber dans des clichés, c'est le seul endroit qui arrive à l'apaiser complètement, bien plus que n'importe quel autre lieu au monde.
    ♦️ origines & pureté : La mère d’Ainoha est née et a toujours vécu en Irlande. Elle a rencontré celui qui deviendrait son mari lors d’une réception organisée pour l’ouverture d’un nouveau magasin et ce fut immédiatement le coup de foudre. Etant moldue, elle ne comprend pas grand-chose au monde de la magie et ne s’y intéresse même pas. Lui est anglais, issu d’une grande famille de sorcier et a frôlé le déshéritement quand on a appris qu’il s’était marié avec une personne ne possédant aucun pouvoir magique. Et même s’il a fini par quitter femme et enfants à cause de la pression exercée par sa famille, c’est lui qui a conféré son sang magique à Ainoha, faisant d’elle une sang-mêlé aux origines anglaises et irlandaises.
    ♦️ orientation sexuelle : Les relations amoureuses qu’elle a pu avoir se sont toujours déroulées avec un homme. De ce fait, elle se considère comme hétérosexuelle.
    ♦️ situation amoureuse : Ainoha est actuellement célibataire, ce qui est étonnant quand on sait qu’elle souffre d’une dépendance affective, transformant la peur de se retrouver seule en une vraie phobie. Certains la considèrent donc comme une garce à ce niveau puisqu’elle se retrouve rarement célibataire plus d’une semaine. Ce que les gens ignorent c’est que, la plupart du temps, ce n’est pas elle qui choisit de rompre. Elle est tellement peu démonstrative que bien vite, ils abandonnent tous l’idée de construire une relation sincère avec elle.
    ♦️ orientation magique : Ainoha considère qu’elle n’a pas assez de renseignements sur l’un ou l’autre ‘clan’ pour juger lequel est le meilleur ou même le plus puissant. Elle refuse d’ailleurs de prendre parti, pour éviter d’être cataloguée dans telle ou telle catégorie de personnes.
    ♦️ don spécifique : La jeune femme aimerait bien être un peu moins banale mais malheureusement, elle n’a pas de don particulier.

luan
« That's just me »

    ♦️ âge : Une quizaine d'années
    ♦️ temps de connexion : 5/7j environ
    ♦️ comment as-tu connu le forum et comme le trouves-tu ? J'ai reçu le lien par mail et je suis vraiment fan du contexte et du design
    ♦️ votre personnage est-il un personnage vacant ? Nop
    ♦️ personnalité sur l'avatar : Aimee Teegarden

    Bannière (c) Aurelie.


Dernière édition par Ainoha E. Brennan le Lun 24 Aoû - 17:47, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ainoha E. Brennan

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 23/08/2009
Pseudonyme : L.

Feuille de personnage
Relations:
Patronus:
Année ou profession: Sixième année

MessageSujet: Re: ainoha ; « Le silence pour seule défense » | Uc.   Dim 23 Aoû - 17:17

prologus, prologi : le prologue
« Peu importe si le début paraît petit. »
Henry David Thoreau

    « La première fois que j’ai vu Ainoha, je me suis dit qu’elle ne sortait pas de l’ordinaire. C’était une première année comme on en voit plein le jour de la rentrée. Puis, je ne sais plus bien pourquoi, un après-midi, j’ai fait réellement sa connaissance. Et, je dois avouer que ma première impression n’était pas réellement fondée. J’avais encore pensé trop vite ; que voulez-vous, je pense trop et trop vite, je suis comme ça, je n’y peux rien.

    Pour en revenir à Ainoha, ça a été dur au début. Enfin, elle est gentille et sociable : ce n’est pas ça le problème. Mais j’avais l’impression qu’il fallait lui tirer les vers du nez et comme je suis assez curieuse de nature… Enfin, je suis aussi têtue alors… Bref, j’ai mis quelques mois à obtenir un bout de confiance et quelques années à comprendre comment elle fonctionnait réellement. Elle peut paraître souriante et avenante mais en fait, elle est très timide et angoissée. Ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais pas plus que vous. En tout cas, elle cache très bien son jeu. Oh ! elle ne le fait pas par sournoiserie ou pour manipuler les gens –je doute d’ailleurs qu’elle en soit capable- mais simplement pour se protéger. Elle déteste être seule mais elle ne veut pas souffrir de la présence des autres. Voilà son paradoxe. Je pense que la super-protection de son frère y est aussi pour quelque chose. Je ne lui ai pas souvent parlé mais j’ai bien senti qu’il se faisait un devoir de la protéger. Par contre, je n’ai jamais eu le courage de demander à Ainoha si cela ne lui pesait pas trop. C’est qu’elle prend facilement la mouche la miss ! N’allez pas la critiquer ou lui faire une remarque : elle le prendrait très mal. Je me souviens encore du jour où je lui ai fait remarquer qu’elle avait tort sur l’un de ses devoirs : j’en fus quitte pour une semaine de bouderie.
    Il y a une autre chose qui me déplaît chez elle : le fait qu’elle ne peut rester célibataire trop longtemps. C’est quelque chose qui me dépasse mais bon, il parait que lorsqu’on a des parents divorcés, les repères ne sont plus les mêmes. Je pense qu’elle devrait mieux choisir ses petits amis afin de se trouver le bon qui ne la laissera pas tomber. Mais ce que j’en dis moi… Un jour, j’ai osé lui demander pourquoi elle agissait comme ça. Il faut dire que depuis quelques temps, j’avais observé son petit manège de plus près et j’ai remarqué qu’elle n’était absolument pas amoureuse des garçons avec qui elle restait. Mon amie serait-elle devenue une croqueuse d’hommes sans sentiments ? Son regard s’est assombrit et elle m’a expliqué qu’en général, ce n’était pas elle qui quittait l’autre, mais bel et bien le contraire, faute d’une démonstration quelconque de réels sentiments de sa part. L'amour lui fait peur. Son explication m’a convaincue puisque j’avais compris qu’en fait, tout n’était qu’une question de dépendance affective.

    Alors, oui, elle est tout en contraste quand on la connait un peu mieux mais moi, c’est ce que j’aime : ne pas savoir comment elle va réagir et anticiper toutes ses réactions ; je vis dangereusement que voulez-vous. Mais même sans cela, c’est dommage qu’elle n’accepte pas de se livrer d’avantage ; c’est en se blessant qu’on grandit. »

    Témoignage d'une amie d'Ainoha.


Dernière édition par Ainoha E. Brennan le Ven 28 Aoû - 11:26, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ainoha E. Brennan

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 23/08/2009
Pseudonyme : L.

Feuille de personnage
Relations:
Patronus:
Année ou profession: Sixième année

MessageSujet: Re: ainoha ; « Le silence pour seule défense » | Uc.   Dim 23 Aoû - 17:18

silentium, silentii : le silence
« Dans le silence et la solitude, on n'entend plus que l'essentiel. »
Camille Belguise

    « Ma chérie, fait un effort, je t’en prie… pourquoi tu ne dit rien ? »

    Ainoha n’avait pas choisi de devenir muette. C’est le genre de chose qui vous arrive sans prévenir, comme la pluie en plein été ou les flocons de neige au milieu d’un mois de juillet. La jeune fille avait pourtant tout pour être heureuse et on ne cessait de le lui répéter à longueur de journée. Une famille aimante, un grand frère protecteur, une réussite scolaire plus que satisfaisante… Aujourd’hui encore, l'étudiante regrette de ne même pas avoir réussi à ressentir un bonheur qui, de toute évidence, n’attendait qu’elle. Sans doute percevait-elle déjà la fragilité de cet équilibre ? Quoiqu’il en soit, un matin de janvier, Ainoha avait perdu la parole. Les mots s’étaient envolés et le silence était devenu sa seule défense face à un monde qu’elle ne comprenait pas, qu’elle ne comprenait plus. En pleine instance de divorce, le couple Brennan n'avait d'abord rien remarqué. Et puis le manque de réaction d'Ainoha, les hochements de tête de plus en plus fréquent et surtout la solitude que la petite fille semblait de plus en plus apprécier finirent par mettre la puce à l'oreille de ses parents. Elle n'avait jamais été très bavarde ni très démonstrative mais peu à peu, il apparu clairement que quelque chose n'allait pas. Suite à cette découverte, Ainoha est passée entre les mains de dizaine de psychologues et la conclusion a été la même : ce n'était qu'une forme de rébellion juvénile, qui ne durerait pas plus d'un mois, selon les estimations les plus optimistes. Cet argument fut jugé percutant par le couple puisqu'ils décidèrent de ne pas chercher plus loin et d'attendre, tout simplement. Le temps passa et eu raison de leur résignation. Rien ne s’arrangeait mais ils se sentaient totalement dépassés, ce qui était parfaitement compréhensible. Ainoha fut déscolarisée pendant un temps, n’étant plus apte à participer à la vie scolaire puisqu’elle refusait systématiquement de répondre aux questions de son professeur, chose qui fut très peu appréciée par la directrice de son école. Ainsi, ce fut sa mère qui se glissa dans le rôle d’enseignante, pour éviter que sa fille ne prenne du retard. La petite Ainoha n’avait pas d’amis ou très peu et c’est ce qui inquiétait le plus ses parents, après son mutisme qui restait le principal problème dans leur esprit. Mais la présence de son frère suffisait à son épanouissement puisqu’il était le seul à qui elle acceptait d’adresser la parole, chose que ses parents ne semblaient pas avoir remarqué ou, du moins, qu’ils ne voulaient pas remarquer.

    « Je sais pourquoi tu ne veux pas leur parler. »

    Cette phrase avait été prononcée sur le ton de la conversation, lors d'une belle après-midi passée dans le jardin de la résidence familial, et même Ainoha ne cilla pas en l’entendant. Bien sûr qu’il savait : son frère était toujours au courant de tout. Il la connaissait mieux que personne et c’était pour cette raison qu’elle se sentait si proche de lui. Néanmoins, il ne fallait voir aucune allusion là-dedans : la jeune fille l’aimait comme une sœur aime son frère et réciproquement, c’était tout.

    « Tu en veux à papa et à maman. »

    Et encore une fois, il avait terriblement raison. Malgré qu'elle soit encore très jeune, Ainoha avait l'impression de ne plus rien contrôler, et surtout pas sa vie. Elle ne supportait pas le divorce de ses parents et elle se sentait piégée par l'obligation de choisir entre son père ou sa mère. Le pire dans tout ça était le sentiment de culpabilité qui l'imprégnait un peu plus chaque jour. C'est bien connu : quand quelque chose va mal, on a toujours tendance à croire que c'est de sa faute. Et même si son âge ne lui permettait pas encore de comprendre pleinement la signification de certains mots, elle ressentait que tout ce qui unissait encore ses deux parents n'était que rancœur et tristesse. Encore une fois, c'était un véritable coup dur. Voir qu'un divorce se préparait était une chose, mais réaliser en était une autre. Tout cela l'entrainait irrémédiablement vers un tourbillon d'émotions qu'elle n'arrivait simplement plus à gérer. Ainoha se sentait épuisée, abattue et plutôt que d'essayer d'expliquer ce qu'elle ressentait, la jeune fille avait tout simplement préféré se taire.

    « Et même si tu avais raison, qu'est-ce que ça peut faire ?
    - Si j'ai raison, il faut que tu arrêtes, Ain. Tu leur fait du mal et surtout, tu te fais du mal.
    - Laisse tomber, ça ne te regarde pas. »


Dernière édition par Ainoha E. Brennan le Sam 29 Aoû - 20:45, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ainoha E. Brennan

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 23/08/2009
Pseudonyme : L.

Feuille de personnage
Relations:
Patronus:
Année ou profession: Sixième année

MessageSujet: Re: ainoha ; « Le silence pour seule défense » | Uc.   Dim 23 Aoû - 17:19

    + 2 (on ne sait jamais xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago Malefoy

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 23
Pseudonyme : Scone
Playlist : Wooo . Vitalic
Humeur : Ô Happiness !

Feuille de personnage
Relations:
Patronus: Aucun .
Année ou profession: Mangemort .

MessageSujet: Re: ainoha ; « Le silence pour seule défense » | Uc.   Mar 25 Aoû - 18:49

Moi j'ai trop hate dez voir ta fiche *-*
Bon courage ♥️

_________________


    MEMBRE DU CLUB DES
    EPAVES VICIEUSE FANATIQUES
    DE LA CHATTE BOX OU EVFDLCB

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ainoha E. Brennan

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 23/08/2009
Pseudonyme : L.

Feuille de personnage
Relations:
Patronus:
Année ou profession: Sixième année

MessageSujet: Re: ainoha ; « Le silence pour seule défense » | Uc.   Mar 25 Aoû - 20:40

    Merci beaucoup, c'est gentil I love you
    J'espère que ma fiche ne te décevra pas xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ainoha E. Brennan

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 23/08/2009
Pseudonyme : L.

Feuille de personnage
Relations:
Patronus:
Année ou profession: Sixième année

MessageSujet: Re: ainoha ; « Le silence pour seule défense » | Uc.   Jeu 3 Sep - 19:58

    Bonjour tout le monde =)
    Je sais que ma fiche n'avance pas beaucoup (pour ne pas dire pas du tout), mais j'ai eu une rentrée difficile et j'aurais besoin d'un peu de temps pour m'habituer à tout ça. Je tiens vraiment au forum et étant donné que ma fiche est pratiquement achevée, j'espère que vous comprendrez I love you
    Je comprendrais que vous vouliez me supprimer, après tout ça doit être embêtant d'avoir une membre 'fantôme' mais je vous promets de faire de mon mieux pour terminer cette fiche au plus vite.
    Voilà, merci & encore désolée ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ainoha ; « Le silence pour seule défense » | Uc.   

Revenir en haut Aller en bas
 
ainoha ; « Le silence pour seule défense » | Uc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fuite, la seule défense acceptable?
» Quelle(s) solution(s) pour la défense ?
» Achat plaque noir de défense
» quel réveil avez vous pour le cyclo-camping???
» Riverains abrutis, tribunal d'abrutis!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haute-Plainte :: 
sixth : le rangement
 :: ♦ La corbeille.
-
Sauter vers: