...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the world is getting bored. (DONE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Clay Appletown

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 23/08/2009
Pseudonyme : rage.

MessageSujet: the world is getting bored. (DONE)   Dim 23 Aoû - 14:56



(c) misery angel

nigel clay appletown
*

    ♦️ âge : 17 ans
    ♦️ année d'étude ou profession : septième année
    ♦️ date de naissance : vingt-trois mai.
    ♦️ lieu de naissance : london, england, uk.
    ♦️ origines & pureté : inconnues.
    ♦️ orientation sexuelle : hétérosexuel.
    ♦️ situation amoureuse : célibataire.
    ♦️ orientation magique : neutre
    ♦️ don spécifique : aucun.



rage.
*

    ♦️ âge : 17 ans
    ♦️ temps de connexion : 4/7
    ♦️ comment as-tu connu le forum et comme le trouves-tu ? par gwn.
    ♦️ votre personnage est-il un personnage vacant ? nop.
    ♦️ personnalité sur l'avatar : ole sorensen


Dernière édition par N. Clay Appletown le Lun 24 Aoû - 16:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Clay Appletown

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 23/08/2009
Pseudonyme : rage.

MessageSujet: Re: the world is getting bored. (DONE)   Dim 23 Aoû - 15:15






" les enfants sont victimes d'illusions qu'on leur a donnés. "
*


    J'aurais voulu être autre chose. N'importe quoi, un arbre, un poisson, une rivière, une voiture à cent mille livres, peu importe. Je ne voulais pas être un sorcier.



    je ne suis pas la personne la plus gentille du monde. je ne suis pas spécialement intelligent ni cultivé mais je m'en contrefiche, cela n'a point d'importance. ici ou ailleurs, il n'y a aucune différence. je me ferais chier ici comme ailleurs.

    mais commençons par le début de ma vie. ma mère ne sait pas qui est mon père. il s'agit d'un certain Nigel, rencontré à l'étranger. un anglais. sorcier? elle ne le sait même pas elle même. elle devait avoir trop bu. cette femme qu'est ma mère est très étrange. elle se prénomme Jil Appletown Backer. Car oui, ma mère s'est marié avec un sang-pur pour ne pas être déshonoré et pour faire cesser les médisances de sa famille bourge. elle s'est marié avec un mec psychorigide issu lui aussi d'une famille de sang-pur. pour la majeure partie de la population, je passe pour un sang-pur de famille aisé. en réalité, je n'en sais rien. mais je respecte Arsène Backer, mon beau-père. Il a eut le courage d'épouser ma mère, de m'élever comme son fils jusqu'à que je sois en age de comprendre, de réaliser que nous étions trop opposés pour être liés. je l'ai pratiquement toujours su je pense, mais je ne réalisais pas encore.


    je fais parti des gens blasés. sorciers, moldus, nous sommes tous les mêmes. nous cherchons à tromper notre ennui en plongeant le nez dans la neige et en couchant à tout va. notre seul hobby est de nous payer de sublimes vêtements que nous ne porterons qu'une seule fois avant de les jeter dans une poubelle. ouais. nous claquons notre fric à la vue de tous et nous en sommes fiers. nous sommes enviés par les pauvres qui idéalisent nos situations. mais la vérité, c'est que si on ne baise pas à volo, si on n'atteint pas l'extase de la défonce, on s'emmerde .


    il y a des semaines entières ou je ne rentre pas chez moi. Je loue une chambre dans un hotel conçu par Starck en plein coeur de Londres ou alors je squatte, car l'hôtel me lasse vite. toujours les mêmes chaines de télé moldu, toujours les mêmes clips vidéos de chanteurs ou autres deejays se prenant pour des génies.
    vous vous dites certainement que mon récit n'a pas de sens. c'est bien vrai. je n'ai pas connu de grande guerre dévastatrice, je n'ai pas connu la misère, le froid et la pluie. je suis né dans un confort douceâtre qui m'étouffe aujourd'hui. je veux m'amuser sans cesse, oublier que notre monde est limité. visiter tous les pays possibles me feraient chier, en effet. cela m'apporterait quoi? rien. je ne suis pas vraiment ouvert d'esprit mais je ne suis pas borné non plus. j'ai juste rencontré des personnes qui m'ont marqué à jamais. pas mal de junkies, une fille qui croyait en Dieu corps et âme, un mec digne d'Einstein qui vivait dans la rue... se sont ces personnes qui m'ont fait comprendre la réalité de la vie, et comment j'étais privilégié. et pourtant je me noie dans l'ennui. je sais que je ne finirais jamais junkie, puisque mes vieux ont assez d'argent pour m'envoyer un millier de fois en désintox. vous devez penser que je suis un monstre sans coeur. ouais, je suis un suppo de satan et Nigel devait être le diable;


    je ne sais pourquoi Jil m'a filé ce prénom. Je pense que Arsène était contre, je pense qu'il ne voulait pas. mais jil devait apprendre de son erreur, et pour toujours s'en rappeler, elle me fila ce prénom. Pourtant, depuis mon enfance, depuis que je suis gosse, haut comme trois pommes, Backer m'a toujours appelé Clay. Toute la famille m'appelait Clay et ma mère dut s'y résoudre. Mon prénom serait Clay. Il sonne étrangement ce prénom, il sonne comme un glas. Je suis le fils raté de Jil. Après, une fois que j'eus trois ans, elle fit un nouveau marmot, de Backer cette fois. ce ne devait pas être un monstre, il ne devait pas être comme moi, aussi perfide et irrationnel que je l'étais, avec un sens des réalités aussi décalées. Jil avait une nouvelle chance, un nouvel espoir. Celui-ci naquit en ma petite soeur, Gemma Appletown Backer. Gemma était un ange, et elle y ressemblait de près. Gentille, sublime, intelligente, calme, rationnelle. mon exact opposé, ce qui fit la joie de ma mère car j'étais un gosse hyperactif, toujours à courir partout et à m'inventer des tas d'histoires avec mon imagination débordante.


    je ne suis pas gentil. ne vous y trompez pas, dès qu'il y a un problème, je frappe. j'aurais voulu être quelqu'un d'autre, quelqu'un de banal, un moldu, un chat, un truc a la con. ouais, j'aurais voulu que ma vie eut un sens, avoir une ambition politique ou bien devenir chirurgien. à la place, mon coeur est un caillou et mes poings tremblent lorsque la haine remonte telle la bile à travers mon œsophage. je ne voulais pas être sorcier. j'aurais tuer pour être moldu, tuer même pour être un cracmol. malheureusement, ma famille pond des espoirs sur mon dos, sur ma réussite future. moi je ne recherche qu'une chose, c'est de tromper mon ennui.


under the bridge.
*



    " Si je n'avais pas été un sorcier, j'aurais pu utiliser les poings pour me battre, et je n'aurais pas été désavantagé. Voila pourquoi j'aime tant provoqué les moldus, parce que je peux me battre aux poings et que je suis sur de gagner. "


    Londres, un soir d'été. Une ruelle pavée, minuit est déjà loin. Ouais, la nuit est avancée, et la soirée ne fait que commencer pour Appletown. Londres est son terrain de jeu tout entier. Il tire une cigarette de son paquet, en souriant à la brune qui l'accompagne. un sourire narquois s'affiche sur ses lèvres. d'une main experte, il l'allume et tire une longue latte. adossé au mur, il était éclairé entièrement par le réverbère du dessus, hormis son visage. on apercevait que sa tignasse brune. la jeune femme qui l'accompagnait était sublime, splendide. clay s'était tout de suite rendu compte qu'il pouvait s'amuser avec. elle était tout aussi barge que lui.

    sa tête était embuée, il n'était pas encore en descente. la descente était sa pire crainte. il pouvait passer des heures la tête entre les jambes à réfléchir jusqu'à ce que son cerveau bouillonne, jusqu'à qu'il n'y arrive même plus. il n'était pas encore dans cet état, et cela le mettait de bonne humeur. enfin, il devait être dans un bon jour.


    D - pourquoi tu fait cela?

    C- faire quoi?

    D - abuser des bonnes choses.

    C - je suis fan de l'autodestruction.

    D- vraiment ?

    C - j'ai l'air de plaisanter ?

    Haussement de sourcils.

    D - tu es vraiment un mec bizarre. mais bon je te pardonne parce que...

    C - parce que je suis d'une beauté fracassante ?

    D - exact.

    C - tu me dégouterais presque Daria. toi qui a des ' amis ', qui pense que la vie est facile et évidente. ca me dégoute. mais tu trompes mon ennui.

    D - tu es sur de cela ?

    C - nan, même pas. mais si je n'essaye pas de m'amuser un minimum, autant me tuer d'entrer de jeu.
    D - tu n'as réellement aucune ambition, aucun avenir, rien, nada ? ca me fait peur Clay.

    C - ca ne te plait pas ?

    D - de toute façon, je suis toujours attirée par les personnes abîmées par la vie. mais toi, tu as tout pour être heureux. le fric, la beauté...

    telles des serres de rapace, les mains du jeune Appletown se refermèrent sur les poignets de la jeune fille.
    C - tu crois vraiment cela ? mais tu te plantes totalement pauvre conne. tu ne comprends rien, tu n'auras jamais accès à mon monde. et tant que tu n'y es pas, tu ne comprendras jamais. tu ne sais rien de moi, tu ne sais rien de ma vie, alors n'essaye même pas de comprendre. on n'est pas fait pareil, on n'est pas du même monde. quand est-ce que tu saisiras ça, hein ? quand ?

    D - arrêtes, clay s'il te plait, tu me fais mal...je crois que j'ai compris, c'est bon, lâche moi. arrête je t'en prie...arrête...par pitié...

    C - et toi, Daria, tu te crois plus forte et plus belle que les autres sur tes talons de pétasse. mais tu es la même alors arrête de te croire exceptionnelle, arrête de croire que tu es seule au monde. tu me fais pitié, tu me dégoûte. et même le fait de coucher avec toi me dégoûte. tu sais quoi Daria? je me casse. tu vas surement dire à toutes tes potes encore plus salopes que toi que je suis un connard cruel et froid. et t'auras raison de le faire. vas y, salie mon nom. Mais souviens toi de moi malgré tout. j'espère t'avoir laisser un joli souvenir, ainsi que de jolies marques sur ses poignets hideux. peut être qu'un jour qui sait, si je m'ennuie vraiment, que je m'ennuie tellement que je crois que je vais en crever, je reviendrais vers toi. j'aime peut être me détruire, j'aime peut être être sur le point de crever mais je ne serais jamais aussi pathétique que toi. toi et ton bonheur factice et utopiste. tu te prends pour qui bordel pour me faire la leçon? je sais ce que je fais, je sais comment je me détruis un peu plus chaque soir. je sais que je bousille ma vie, et que je ne vivrais pas vieux. mais a quoi bon vivre si on se fait chier hein? a quoi bon? je préfère dilapider la fortune familiale pour m'amuser quelques minutes, quelques heures plutot que de me faire chier dans ma condition misérable. Si seulement j'avais eu le choix, j'aurais choisi d'être quelqu'un d'autre. n'importe qui sauf nigel Appletown. ce prénom me salit. mais tu ne comprends rien de ce que je raconte n'est-ce pas daria? tu ne piges rien à rien ? je dois t'avoir surestimer, tu dois être plus stupide que je ne le croyais. et maintenant tu peux entrapercevoir ce que je suis, ce que je vis. sois en heureuse, tu n'auras plus jamais cette chance. qu'est ce que tu crois bon sang ? que je suis gentil et affectueux ? je ne suis pas un chien. tu te méprends tellement...si j'avais ta vie, je me ferais mortellement chier. sur ce, adieu.


    la poigne de fer d'Appletown se desserra. La jeune femme était au bord des larmes pour finalement éclater en sanglot. mais la nuit avait déjà recouvert Clay, violent et froid. il ne connaissait pas réellement l'amitié mais il devait avoir deux ou trois connaissances s'en approchant. au moins, daria avait le mérite d'avoir trompé son ennui pour quelques instants. c'était déja ca.




Dernière édition par N. Clay Appletown le Mar 25 Aoû - 10:13, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
H. Jean Carrington

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 20/08/2009
Age : 26
Pseudonyme : gwn.
Playlist : honey and the moon - joseph arthur.
Humeur : better than yesterday, worse than tomorrow.

Feuille de personnage
Relations:
Patronus: un fléreur.
Année ou profession: sixth.

MessageSujet: Re: the world is getting bored. (DONE)   Mar 25 Aoû - 17:37

    Alice ♥️

    J'aime beaucoup ta fiche, ça je te l'ai déjà dit ♥️ Et le caractère du personnage est intéressant.
    Alors pour la maison, je ne l'imagine pas vraiment à Poufsouffle, sociable comme il est. De plus il ne semble pas réellement doté de la patience qui les caractérise x) Serdaigle est également exclu. Il ne me reste que Gryffondor et Serpentard. Je suis assez partagée, je l'avoue n.n Si je résume le personnage, il est arrogant, violent et essaie de tromper l'ennui comme il le peut. Il semble aussi avoir un coté tête brûlée et avoir de la détermination. Il n'a pas beaucoup d'ambition, c'est vrai, mais je le trouve plutôt fourbe, rusé, c'est ce qui orientera donc mon choix vers Serpentard !

    Tu peux maintenant ouvrir une fiche de liens (a).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: the world is getting bored. (DONE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
the world is getting bored. (DONE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» World Mini Raids / Route 66 // 1 an après : page 23
» World Séries by Renault : Magny Cours 2010
» [Blog] New DS World
» Maillots internationaux (World Cup 2010)
» world carp classic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haute-Plainte :: 
sixth : le rangement
 :: ♦ La corbeille.
-
Sauter vers: