...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 OXYMORE • an aloha from the island

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louie
Invité



MessageSujet: OXYMORE • an aloha from the island   Ven 28 Aoû - 14:16

oxymore
*

    ♦ nombre de membres : 21membres
    ♦ nombre de messages : 1113 messages
    ♦ nombre d'administrateurs : 4 administratrices
    ♦ niveau RP : 13 lignes sont demandées

    ♦ adresse du forum :
    Code:
    http://oxymore.forums-actifs.com/forum.htm
    ♦ bouton :
    Code:
    [url=http://oxymore.forums-actifs.com/forum.htm][img]http://i84.servimg.com/u/f84/12/14/75/42/img-1010.png[/img][/url]
    ♦ lien où se trouve notre bouton :
    Code:
    http://oxymore.forums-actifs.com/best-friends-forever-f21/nos-partenaires-t11.htm#15


contexte
*


      PARIS, 16.06.1942
    Une jeune femme, depuis quelques heures, était assise sur un fauteuil recouvert d'un tissus de soie aux couleurs flamboyantes. À vrai dire, elle n'avait pas réellement souhaité participer à cette manifestation de riches français dont son Leo lui avait parlé très peu, mais constatant la façon dont son époux avait impatiemment attendu la date de cette réunion, elle n'avait pas hésité à l'accompagner... Et c'est ainsi que la prénommée Charlotte se retrouvait en train de contempler son mari, de ses yeux d'un cyan clair, l'air étonnamment intéressée.
    Celui-ci ne semblait pas absorbé par sa bien aimée mais plutôt par une vulgaire feuille de papier jauni. Cela faisait déjà une demi-heure qu'il n'avait pas pris la parole, cependant, le public d'aristocrates continuait à le fixer avec attention, alors qu'un silence complet régnait dans l'immense bureau de Monsieur Wyle.
    Soudain, alors que la trentaine de bourgeois présents dans la salle commençaient juste à s'impatienter, Leo Wyle posa son doigt d'un geste vif sur la feuille de papier toujours disposée en face de lui sur un vieux pupitre qui semblait être en vérité une carte du monde...Il n'avait pas indiqué n'importe quel lieu de la terre, mais une localité particulièrement improbable pour une excursion.

    « Je l'ai trouvée juste ici. » lacha nerveusement Wyle en tapotant de l'index un point précis situé en plein océan pacifique. « Et je suis certain à cent pour cent que je pourrais retrouver cette île. J'étais accompagné d'une équipe de matelots, eux-même pourront en témoigner...»

    Tous les invités scrutèrent le doigt du plus grand milliardaire du pays en ne prononçant mot, préférant très sûrement se plonger dans une réflexion profonde. Tous sauf...la jeune ingénue aux cheveux d'un blond pratiquement éblouissant, Charlotte, qui cru bon d'intervenir à ce moment-ci.« Très sûrement. C'est un lieu merveilleux pour envisager notre avenir, Leo. Cependant, il y a quelque chose qui m'échappe. Nous serons rapidement repérés, puisque il est sûr qu'ils se mettront à notre recherche lorsque nous serons tous portés disparus. » affirma t-elle d'une voix mélodieuse et posée.

    «Tu n'as en aucun cas besoin de t'inquiéter. » objecta le jeune homme, détournant enfin les yeux de la carte pour les poser dans ceux de Charlotte. « J'ai beaucoup réfléchi durant des mois au moyen de vivre dans une civilisation tout à fait développée sans que l'on nous retrouve, sans même que l'on nous recherche! Finalement, je crois avoir trouvé la plus efficace des solutions. Je me suis déjà entendu avec les dirigeants du pays, et chaque année, nous enverrons, tel un impôt, un chèque comprenant une somme importante. En l'échange de cette paie, je leur ai fait une demande; celle de satisfaire une promesse. Celle de n'en parler à personne, de ne faire aucun bruit autour de cette affaire, et ainsi d'être laissés pour morts, nous et ceux qui viendront trouver refuge sur cette île dans le futur...et ce, tant que la même somme sera envoyée chaque année. » ajouta t-il d'une voix forte, jaugeant l'expression de ses invités, les sourcils froncés.

    Après avoir appris le fonctionnement de leur éventuelle prochaine vie, les riches français attroupés autour de leur hôte n'eurent pas de réaction vive. Comme d'autres l'auraient automatiquement fait, ils ne sautèrent sûrement pas de joie ou n'enlacèrent en aucun cas leurs conjoints car ils étaient distingués, ils préféraient esquisser un sourire à l'adresse de l'un de leurs proches...Néanmoins, la jolie blonde, Madame Wyle, toujours aussi surprenante, n'hésita pas une seconde à passer ses bras fins autour du cou de son époux.

    C'est ainsi qu'après certains arrangements, le départ pour l'île qu'avait découvert Leo durant une de ses expéditions fut imminent.
    La trentaine d'aristocrates venus de la France entière avait été contactée par leur ami, leur prévenant qu'il avait trouvé une solution pour échapper la guerre régnant sur chacune des villes du pays. Ils avaient pris la sage décision de s'exiler secrètement sur une île paradisiaque, à l'abri des obus, qu'ils nommèrent, à leur arrivée, Oxymore.


      Merci à vous, et surtout bonne continuation à votre superbe forum ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
 
OXYMORE • an aloha from the island
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GP] Phillip Island, 17 octobre 2010.
» Aloha ter tous
» [Island] Les voitures de police
» Le code ARG du BU8 "Island Blue"
» MIMO's ALOHA BEETLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haute-Plainte :: 
fifth : bierre-au-beurre
 :: ♦ Promotion. :: PARTENARIAT
-
Sauter vers: