...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 long standing practice • pv max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juniper B. Doherty

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 24/08/2009
Pseudonyme : Blackberry
Playlist : fall out boy ▬ west coast smoker
Humeur : d'une humeur à vous mitrailler de muffins

MessageSujet: long standing practice • pv max   Mer 26 Aoû - 22:13

MAXIME . and . JUNIPER
long standing practices never dies


    La nourriture à Poudlard avait été la chose qu’elle avait le plus regretté lors de ses vacances, et certainement aussi la seule. C’était aujourd’hui l’une des dernières réjouissances qu’elle aimait à Poudlard, tout était devenu tellement sombre et inquiétant. Juniper avait toujours été très gourmande, une des rares et seules choses qu’elle avait hérité de sa mère. Mais, contrairement à elle, June n’aimait pas préparer à manger. Elle n’avait jamais eu la patience d’apprendre, et ne supportait pas ses échecs (pour cause : elle devait tout recommencer, et reporter encore et encore le moment où elle pourrait manger la rendait folle) Mais heureusement que maman et ses doigts de fée étaient là. Un vrai cordon bleu. June adorait la voir préparer des muffins, sa pâtisserie adorée, mais si il y a une chose que sa mère détestait lorsqu’elle faisait la cuisine, c’était bien que quelqu’un lui traîne dans les pattes. La petite fille attendait alors gentiment dans le salon, à l’affût de la moindre odeur d’un muffin sortant du four. Elle se précipitait alors dans la cuisine et, comme dans un cartoon, se retrouvait soudainement assise à table, le couteau et la fourchette en main.

    A Poudlard, s’il y avait une salle qu’elle connaissait par cœur, c’était bien les cuisines. Aujourd’hui, elle se demande encore comment elle a put survivre les deux premières années de sa scolarité sans connaître le passage de la corbeille aux fruits qui menait aux cuisines. Elle vouait un véritable culte aux elfes de maison qu’elle couvrait de cadeaux lorsqu’elle venait leur rendre visite (et leur chiper quelques muffins) Leur trouver quelque chose qui leur ferait plaisir n’était pas très compliqué. Elle comprit cependant qu’elle leur faisait plus de mal que de bien en leur apportant des petites choses qu’elle trouvait par ci par là. Les petits êtres, trop polis, n’avaient jamais rien dit, mais elle comprit bien assez tôt (et avec l’aide de ses amis qui en connaissaient plus long sur le monde des sorciers) qu’elle les insultait plus qu’autre chose.

    Les cuisines était aussi l’endroit où elle aimait passer du temps avec ses amis. Tout ceux qu’elle connaissait y étaient passés, et n’avaient jusque là pas regretter. Comment oublier un tel moment ou l’on se faisait servir comme des rois ? June en tout cas n’en oubliait aucun. Celui qui lui apparaissait cependant en premier dès qu’elle chatouillait la poire était celui avec Virgile. C’était quelques jours avant noël et il faisait vraiment très froid. Ils décidèrent donc d’aller boire un bol de chocolat chaud pour se réchauffer, et June renversa accidentellement son bol sur le nouveau pull des Canons de Chudley de Virgile. Elle ne put cependant s’empêcher de rire par la suite en voyant tout un groupe d’elfes de maison s’affairer autour de son petit ami pour l’aider à éponger la tache. Par la suite ils leur proposèrent même de lui laver son pull, ce que Virgile refusa, un peu gêné, derrière le fou rire de June.

    Il y avait cependant quelqu’un avec qui Juniper n’était jamais encore allé dans son endroit préféré : c’était Maxime. Ils planifièrent donc un après-midi où ils pourraient y aller (enfin… June planifia, lui disant vivement entre deux cours « Ca te dit d’aller faire un coucou aux elfes de maison dans les cuisines et de se manger un petit quelque chose samedi après-midi, vers trois heures ? On se retrouve dans les cachots, d’accord ? » et ne lui laissa pas vraiment le temps de répondre, filant à son cours de défense contre les forces du mal qui devait se trouver trois étages plus haut.)

    Juniper se réjouissait. Tout était bon pour lui changer les idées, et pendant ses quelques heures qu’elle allait passer avec Maxime, peut-être qu’elle allait arrêter de penser à Virgile et à ses horribles mangemorts qui tenaient à présent l’école entre leurs mains. Mais le samedi arriva bien plus vite qu’elle ne l‘aurait imaginé. En même temps, June croulait sous les devoirs en ce moment et n’avait pas trop le temps de s’ennuyer. C’est donc après avoir finit son devoir de potions (le veritaserum au fil des âges, vous décrierez l’emprise qu’il a eu sur l’esprit des Hommes et son utilisation au fil du temps) et après avoir rangé le petit bordel qu’elle avait fait dans la salle commune, elle se dirigea à l’entrée des cachots pour attendre Maxime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime L. Warrens

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 21/08/2009
Age : 24
Pseudonyme : Camillee
Humeur : :$

Feuille de personnage
Relations:
Patronus: Un gros loup.
Année ou profession: 6ème année

MessageSujet: Re: long standing practice • pv max   Mer 26 Aoû - 23:19

    Sachant que l'après midi même, le jeune homme irait dans les cuisines avec son amie Juniper, Maxime avait sauté le repas du midi, pour avoir bien faim vers trois heures, heure du rendez vous fixé par la Poufsouffle. Il faut dire que le jeune homme n'avait pas vraiment eu le choix. Un jour, entre deux cours et en coup de vent, June l'avait arrêté et lui avait glissé : ■■□ Ça te dit d’aller faire un coucou aux elfes de maison dans les cuisines et de se manger un petit quelque chose samedi après-midi, vers trois heures ? On se retrouve dans les cachots, d’accord ? . ■■□ Le jeune sorcier n'avait pas eu le temps de balbutier quelques mots que son amie était déjà bien loin, perdue entre la foule d'élèves qui se précipitaient en cours.

    Maxime n'allait que très rarement aux cuisines, ce qui peut s'expliquer par le fait qu'il n'est pas vraiment quelqu'un de gourmand et qu'il aime bien prendre soin de son corps, même si il trouve toutes les différentes pâtisseries exquises. Mais aujourd'hui, pour son HyperJune *Petit jeux d'mots t'sais T_T* il avait décidé de faire un effort, car il adorait passer des heures avec elle, et la dernière fois, c'était lui qui avait choisi le lieu du rendez-vous. Il espérait d'ailleurs que celui-ci serait mieux réussi que le précédent pendant lequel la bande de Junkies de l'école avait débarqué, complètement stone et avait commencé à faire le bordel autour d'eux, ce qui avait écourté le moment. Certes, Max est lui aussi un drogué, mais il se contente de drogues douces, il apprécie un pétard de temps en temps, mais au moins, il ne fais pas chier les gens quand il plane, contrairement à eux qui se collent aux autres, en riant aux éclat, le teint pâle, les yeux vides, sans aucune expression. Au moins, dans les cuisines ils étaient sûr de ne pas être dérangés.

    Bon, okay, il fallait bien avouer que le nourriture de Poudlard était la meilleure qu'il n'ai jamais goûté... Des plats succulents en abondance dont il ne profitait que rarement. Le plus souvent, il mangeait juste à sa faim et montait dans sa chambre, finir (ou commencer) les devoirs qu'il entreprenait toujours trop tard. Il était d'ailleurs souvent l'un des derniers à veiller dans la salle commune, à s'endormir sur ses livres et ses parchemins. Là, il avait libéré tout son samedi après midi pour pouvoir le passer avec la belle brune. Il avait même fait un maximum de devoirs pour ne pas avoir à travailler le soir, et pouvoir digérer durant une longue nuit de sommeil.

    Il était deux heures moins vingt et Maxime n'était pas prêt du tout. Dans son dortoir, sa chouette noire, Athena le regardait s'affairer pour trouver quoi porter - pire qu'une gonzesse. Il lui jeta un coup d'oeil, et sur un bout de parchemin qui traînait par terre à côté de son lit, il griffonna ces quelques mots : ■■□ Je pense être en retard, de 10minutes maxi. Désolé ma belle. ■■□ Il dessina rapidement un coeur à côté de son petit mot et donna le bout de parchemin à sa chouette en lui disant : ■■□ A Juniper, elle doit être dans les cachots... ■■□ Il lui caressa la tête et la belle chouette s'envola par la fenêtre. Il n'avait pas pris soin de signer le message, car la Poufy connaissait bien sa chouette, c'est d'ailleurs grâce à elle que les deux sorciers s'entendent aussi bien. Il se replanta devant son armoire pendant cinq longues minutes au bout des quelles il ferma les yeux pour en sortir sa tenue. C'était la seule solution si il ne voulait pas faire attendre son amie trop longtemps. Il en sortit un vieux jean délavé et troué et un chemise à carreaux qu'il décida de porter avec les trois premiers boutons ouverts, ce qui laissait entrevoir son torse. Il accompagna sa tenue avec une paire de converses noires et se regarda dans le miroir. Il avait un vieil air Punky, ce qui le fit sourire. Il passa sa main dans ses cheveux et se mit en route. Il vérifia qu'il avait tout dans ses poches, ses clopes ? OK, son téléphone ? OK, son appareil photo ? OK.

    Il descendit les marches des escaliers quatre à quatres et le trajet lui sembla interminable. Il faut dire que la maison des bleus se trouve tout en haut d'une des nombreuses tours du château, alors que la maison des jaunes se situait aux cachots, c'est à dire au sous sol... Il espérait ne pas faire de rencontres fâcheuses, du genre cet imbécile de Clay, ou encore ce pitoyable Drago, mais son trajet se révéla calme. Heureusement, il ne croisa pas grand monde et ne fut pas obligé de s'arrêter. Il ne voulait pas encore faire attendre son amie. Il arriva dans le hall, essoufflé et s'arrêta. Il s'appuya contre l'une des grandes statues qui décorait l'immense pièce et repris son souffle. Il regarda l'heure : trois heures deux. Il se dépêcha de se remettre en route et arriva aux cachots, où son amie l'attendait déjà. Il regarda l'heure et lui fit un sourire désolé.

      Maxime : Quatre minutes de retard, je suis impardonnable... Comment tu va ma belle ?


    Le jeune homme la prit dans ses bras et l'étreignit, puis il déposa un bisou sur sa joue.



[C'est carrément trop laid T__T faut que je me remette dans le bain x_x]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juniper B. Doherty

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 24/08/2009
Pseudonyme : Blackberry
Playlist : fall out boy ▬ west coast smoker
Humeur : d'une humeur à vous mitrailler de muffins

MessageSujet: Re: long standing practice • pv max   Ven 28 Aoû - 20:04

Arrête tes conneries, c'est super et en plus toi t'as pas mis deux jours pour répondre uhuh... n_n


    La Poufsouffle n’avait effectivement pas loin à marcher pour aller au lieu de leur rencontre, et lorsqu’elle arriva, un peu avant quinze heures, elle fut accueillie par un tumulte de battements d’ailes et de petits cris. June esquissa un petit sourire en reconnaissant l’oiseau de Maxime, celui qui était à l’origine de leur rencontre et qui suscitait tant de jalousie à Pancake. Celui-ci n’avait toujours pas digéré les caresses que Juniper donnait à Athena devant son nez dès qu’elle la voyait ni le fait qu’elle l’ai un jour remplacé à cause de sa mauvaise humeur. Lorsque la chouette noire aperçut la Poufsouffle, elle alla se poser sur son épaule dans un hululement câlin. Après avoir délivré son petit mot, elle s’envola à travers les cachots pour certainement rejoindre la volière ou retourner chez Maxime.

    Je pense être en retard, de 10 minutes maxi. Désolé ma belle. C’était du Maxime tout craché. Si elle n‘avait pas été tant impatiente de savoir quelle allait être l’excuse du Serdaigle, elle serait certainement déjà aller dans les cuisines pour donner quelques instructions aux elfes et piquer un muffin. Elle n’eut cependant pas à attendre très longtemps. Maxime descendit en trombe des escaliers quelques minutes après que sa chouette ce soit envolé, et accueillit Juniper avec une étreinte et un bisou assez inattendus. Un peu gênée, June ne perdit cependant pas son sourire, ni son humour.
    « C’est vrai, tu es impardonnable, Max ! plaisanta-t-elle, je ne devrais même pas te donner le privilège de venir avec moi dans les cuisines. C’est quoi ton excuse ? »
    Juniper n’eut cependant pas longtemps à réfléchir pour deviner. La raison se tenait devant elle, la faisant rire discrètement. Maxime était habillé très… chiquement. Du moins, on voyait que sa tenue était très soignée et qu’il avait passé un petit moment devant le miroir. June ne put s’empêcher de faire la différence entre son aspect et la sienne. La Poufsouffle portait un simple jean très foncé, des converses comme Maxime et un t-shirt délavé des Babyshambles. Ses lacets étaient mal lacés et l’un des pans de son jean était rentré dans la converse, alors que l’autre était très déchiré derrière. Ne parlons même pas de ses cheveux qui partaient un peu dans tous les sens et semblaient presque être des dreadlocks par moment tellement ils étaient emmêlés. June ne put s’empêcher de mettre une main dans ses cheveux pour essayer de les rendre un peu plus présentable, et se promit de les brosser plus souvent.

    « Je rigole, cinq minutes c’est pas la mort pour un garçon, dit-elle en l’entraînant vers le tableau de la corbeille aux fruits, et puis la salle commune des Serdaigles c’est au… cinquième étage, c’est ça ? »

    Ils arrivèrent devant le tableau qui faisait partie d’une succession d’œuvres représentant des choses à manger. June regarda tout autour d’elle avant de chatouiller la poire qui se déforma de rire et laissa les deux amis entrer. La Poufsouffle ferma les yeux et fut heureuse de sentir une bonne odeur lui chatouiller les narines. C’était certes un mélange d’odeur de plusieurs petits plats, mais June adorait tout simplement. Elle ne rouvrit les yeux que lorsqu’elle entendit plusieurs petites voix aigues qui demandaient : « Est-ce que Madame aurait besoin de quelque chose ? » « Est-ce que l’on pourrait faire quelque chose pour Madame et Monsieur ? » ou encore « Est-ce que l’on peut vous aider, Monsieur ? » Mais avant que Maxime ou Juniper puisse dire quelque chose, les elfes de maison apparemment heureux de voir quelqu’un et de pouvoir aider, les entraînèrent plus en avant sans pour autant cesser de poser des questions.

    « Est-ce que Milky peut vous offrir une tasse de thé, Madame Juniper Doherty, Monsieur ? demanda une elfe de maison particulièrement petite, et dont les yeux bleus semblaient encore plus gros que la moyenne.
    Combien de fois t’ai-je demandé de m’appeler June, Milky ? dit-elle gentiment à l’elfe qui sembla cependant en vouloir à elle-même. Oh, et lui c’est Maxime, continua-t-elle en désignant le Serdaigle. Et, oui, je ne serais pas contre une tasse de thé, merci. Et toi, Maxime ? »
    Le Serdaigle eut à peine le temps de formuler sa réponse et June à peine le temps de lancer un sourire pour remercier Milky que celle-ci s’en alla presque en courant vers le fond de la grande salle. La plupart des elfes s’étaient remis à la tache de préparer le dîner de ce soir, mais quelques uns d’entre eux restèrent à côté de Juniper et de Maxime, attendant certainement qu’on leur donne un ordre.

    June commença presque aussitôt à parler de tout et de rien, ce qu’elle faisait très souvent en compagnie de Maxime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime L. Warrens

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 21/08/2009
Age : 24
Pseudonyme : Camillee
Humeur : :$

Feuille de personnage
Relations:
Patronus: Un gros loup.
Année ou profession: 6ème année

MessageSujet: Re: long standing practice • pv max   Ven 28 Aoû - 22:12

      June : C’est vrai, tu es impardonnable, Max ! je ne devrais même pas te donner le privilège de venir avec moi dans les cuisines. C’est quoi ton excuse ?

    Le Serdaigle baissa les yeux, d'un air faussement désolé qui allait parfaitement avec le ton amusé de la voix de la Poufsouffle. Il fit une mine boudeuse, enfantine et releva les yeux avant de soupirer, en montrant sa tenue...

      Maxime : Je suis carrément pire qu'une nana !
      June : Je rigole, cinq minutes c’est pas la mort pour un garçon, et puis la salle commune des Serdaigles c’est au… cinquième étage, c’est ça ?
      Maxime : Heuu, non, c'est tout en haut de la tour Nord, c'est un peu comme le huitième étage quoi...

    Pendant ce temps, June s'était dirigée vers le tableau qui permettait d'entrer aux cuisines. Elle chatouilla légèrement la poire qui se mit à rire aux éclats. Maxime ne put retenir un sourire discret. June devait vraiment avoir l'habitude de venir ici, car elle n'y avait presque pas fait attention, contrairement à Maxime que ça amusait beaucoup. Il trouvait ça très... original de caresser une poire pour accéder aux cuisines, et même si il avait déjà découvert certains secrets de l'immense château, il était sûr de pouvoir être surpris par ceux dont il ignorait l'existence. En silence, il s'engouffra dans le passage qui s'était ouvert. Il respira une grosse bouffée et essaya de se rappeler la dernière fois qu'il avait senti une chose pareille... Les rares fois où cela c'était produit, il avait juste fait un aller-retour dans les cuisines lorsqu'il organisait une soirée dans la salle sur demande, mais cela restait très rare, car lorsqu'il manquait plusieurs dizaines d'élèves dans les dortoirs, les professeurs étaient vite intrigués... A peine avait-il eu le temps de savourer pleinement le délice de cette odeur que toute une ribambelle d'elfes s'étaient déjà pressés autour d'eux. Maxime avait toujours eu un peu pitié pour ces créatures, mais avait gentiment envoyé Hermione Granger balader lorsqu'elle lui avait proposé de faire partie de son club de défense des elfes de maison.

      Elfe 1 : Est-ce que Madame aurait besoin de quelque chose ?
      Elfe 2 : Est-ce que l’on pourrait faire quelque chose pour Madame et Monsieur ?
      Elfe 3 : Est-ce que l’on peut vous aider, Monsieur ?

    Les voix aiguës des petits êtres l'avaient totalement sorti de ses pensées. Avant que l'un et l'autre n'ai pu répondre, ils se firent entraîner plus au fond des cuisines, accompagnés des elfes qui leur proposaient muffins, cupcakes et autres patisseries toutes plus appétissantes les unes que les autres, si bien que le jeune sorcier ne savait plus où donner de la tête, lorsqu'il voulait répondre à l'un, l'autre lui proposait quelque chose dont il avait encore plus envie... ■■□ J'ai bien fait de sauter le repas de ce midi ! ■■□ pensa-t-il en souriant, se retenant de passer sa langue sur ses lèvres.

      Milky : Est-ce que Milky peut vous offrir une tasse de thé, Madame Juniper Doherty, Monsieur ?
      June : Combien de fois t’ai-je demandé de m’appeler June, Milky ? Oh, et lui c’est Maxime. Et, oui, je ne serais pas contre une tasse de thé, merci. Et toi, Maxime ?
      Maxime : Heum, moi... Je prendrais bien un chocolat chaud !

    A peine eut-il fini de répondre, la petite Milky tourna les talons et s'en alla hâtivement préparer ce que les deux amis avaient " commandé ". Le jeune homme jeta un oeil autour de lui et s'aperçu que la plupart des petites créatures s'étaient remises à préparer le dîner du soir, mais une poignée d'elfes était restée là et les regardaient avec insistance. Max n'osa pas les regarder dans les yeux, et se tourna vers son amie en lui lançant, amusé :

      Maxime : Et bien, on reconnais vite les habitués ! MADAME Juniper !

    Il lui lança un clin d'oeil et fit un large sourire, puis il regarda tout autour de lui et vit une table à quelques pas d'eux. Il était vrai qu'après le long trajet qu'il venait de faire en quelques minutes seulement, il n'avait qu'une seule envie, avant même celle de manger quelque chose : c'était de poser ses fesses sur une chaise, pour être à l'aise et se reposer. Discrètement, il se pencha vers Juniper...

      Maxime : On peut s'asseoir ou c'est impoli ?

    Il se passa une main dans les cheveux, d'un air gêné, avec le sourire qui correspondait exactement à ce qu'il ressentait ... Effectivement, le jeune homme n'avait pas du tout l'habitude de les côtoyer, et encore moins de prendre le goûter avec eux, il ne savait donc pas comment se comporter en leur présence et comptait sur son amie pour le coatcher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime L. Warrens

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 21/08/2009
Age : 24
Pseudonyme : Camillee
Humeur : :$

Feuille de personnage
Relations:
Patronus: Un gros loup.
Année ou profession: 6ème année

MessageSujet: Re: long standing practice • pv max   Ven 16 Oct - 19:37

Up' :$
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: long standing practice • pv max   

Revenir en haut Aller en bas
 
long standing practice • pv max
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle machine pour un long périple ? Nombreuses questions..
» des croûtes le long de la colonne vertébrale.....
» Ma première compétition :-) (long)
» Balle de Practice
» le long de la riviere du doubs - 29 mai 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haute-Plainte :: 
sixth : le rangement
 :: ♦ La corbeille.
-
Sauter vers: